Vêtements pour femme : Nos coups de coeur en chanvre

Et non, les vêtements en chanvre ne sont pas réservés aux hippies amoureux des sarouels et du chanvre sous une autre forme 😉

En plus d’être une alternative ultra éco-responsable et bonne pour la peau, cette fibre à su s’adapter aux tendances modernes.

Dans la mouvance des vêtements bio pour femmes qui deviennent de plus en plus accessibles, les vêtements en chanvre ont tout pour être en tête des tissus responsables de demain, ou devrait-on plutôt dire, le redevenir !

Robe Longue en chanvre  Débardeur blanc en chanvre avec détails  Blouse en chanvre

Histoire du chanvre textile 

Allez, un peu d’histoire pour commencer ! Le chanvre est l’une des plus vieilles plantes à avoir été cultivée. Les premières traces de celle-ci remontent à la période du néolithique et ont été trouvées au niveau de la Chine actuelle. D’autre part, des écrits Grecs datant de 500 AC documentent toutes les utilisations du chanvre notamment dans sa version textile.

Jusqu’en 1930, le chanvre était largement cultivé pour sa fibre, que ce soit pour faire des vêtements mais également des toiles, des cordes ou des voiles de bateaux. Ainsi, il semblerait que les voiles des caravelles de Christophe Colomb ainsi que celles d’artistes célèbres comme Rembrandt et Van Gogh étaient en chanvre.

Dans les années 30, le gouvernement américain poussé par des corporations qui voyaient leur intérêts économiques menacés par la culture du chanvre, passent une loi limitant drastiquement sa production.

Aujourd’hui le coton a remplacé le chanvre comme première fibre utilisée pour les vêtements. Les pièces réalisées à base de chanvre ne sont pas monnaie courante et souffrent souvent d’une réputation peu tendance. Il n’est pas rare de les voir considérées comme réservées à une population ‘hippie’. 

Pourtant en plus de pouvoir être adaptée à plein de styles différents, le chanvre est une mine d’or de bienfaits.

 

La fabrication ancestrale de tissus en chanvre

 

C’est une des fibres les plus écologiques

Alors pourquoi les vêtements en chanvre sont une très bonne alternative écologique à la majorité des autre matières ?

C’est une fibre qui ne demande aucun traitement chimique. Adieu pesticides, fongicides et autres herbicides, le chanvre prolifère très bien tout seul, merci beaucoup !

Ce détail fait de cette fibre une alternative plus qu’intéressante pour l’industrie textile éthique et éco-responsable. Mais le chanvre a bien d’autres vertus !

C’est une plante annuelle, qui ne demande donc aucun traitement chimique pour pousser. Le chanvre prépare les sols à d’autres cultures. Comme il arrive à maturité en environ 100 jours, cela laisse la possibilité aux agriculteurs de réutiliser le champ. En plus de ça, grâce à sa perte de feuilles en abondance, il offre du terreau de haute qualité. Certains agriculteurs considèrent même que sa culture est plus bénéfique que de laisser la parcelle en jachère entre deux cultures.

La culture du chanvre produit environ 25 tonnes de biomasse par hectare cultivé. Cette dernière étant une matière organique qui peut se transformer en énergie.

Le chanvre est également un super nettoyeur de radiations radioactives. Il a été utilisé après la catastrophe de Tchernobyl pour nettoyer les sols contaminés.

Enfin, plus que la plupart des végétaux, le chanvre absorbe une quantité impressionnante de CO2. Selon certaines analyses, un hectare de celui-ci absorbe plus de CO2 qu’un hectare de forêt.

Enfin, le chanvre a la capacité de pousser à toutes les latitudes et en région tempérée. Il est cultivé à de nombreux endroits différents à travers le monde, ce qui permet de réduire la distance et les transports entre producteurs et consommateurs.

 

Le saviez-vous ?
La France est le premier pays producteurs européens de chanvre

Femmes Hmong cultivant le chanvre au Laos

Ok, c’est écolo mais encore ? 🙂 

La fibre de chanvre, en plus d’être l’une des fibres végétales les plus résistantes de la nature, possède le taux d’élongation le plus faible. Ainsi, un vêtement en chanvre ne bougera pas : il ne se détendra pas et ne rétrécira pas. 

En plus de tout cela, la tige de chanvre a des qualités absorbantes assez exceptionnelles ! Elle absorbe l’humidité tout en régulant la température, rendant les vêtements en chanvre parfaits pour l’été comme pour l’hiver 🙂 Lorsque la température monte le tissu absorbe la chaleur, lorsque la température baisse, il l’a libère.

Ajoutons également que ses propriétés anti-bactériennes limitent les odeurs corporelles. Il semblerait même que les vêtements en chanvre absorbent une partie des rayonnements UV.

Concrètement le chanvre :

  • Ne se froisse pas, ne se détend pas et globalement ne change pas de forme après l’achat
  • Permet de rester à l’abri du froid comme de la chaleur
  • Absorbe les rayonnements UV
  • Limite les odeurs

Alors comment on passe de la plante au t-shirt ? 

Pour garder les propriétés naturelles et écologiques de la fibre de chanvre, la méthode du rouissage enzymatique est utilisée. Concrètement la tige de chanvre, qui est utilisée pour le textile, contient la chènevotte, les fibres et d’autres éléments qui lient le tout ensemble. Le but est de ne garder que la fibre et d’éliminer les éléments liants grâce à des enzymes spécifiques utilisées pendant le rouissage.

Pour ça, les agriculteurs baignent les tiges dans des bassins spécifiques qui permettent de dissoudre les liants tenant les fibres entre elles. Le chanvre sera ensuite constitué en fagots et mis à sécher naturellement au soleil. Ce sont ces fagots qui vont ensuite pouvoir être filés en tissus. Tout d’abord, deux types de fibres vont être séparées, les courtes et les longues. Les plus fines et plus longues sont sélectionnées manuellement et vont pouvoir être tissées en tissus, en pur chanvre à proprement parler. Quant aux plus courtes, elles seront mélangées à d’autres fibres, comme le coton bio par exemple.

Cette technique est ancestrale. Encore aujourd’hui, le chanvre étant produit par de petits agriculteurs, il est toujours semé, cultivé, roui et séché de la même façon qu’il y a des milliers d’années.

 

Bobine de fils de chanvre tissés

 

Dans la continuité, vous pouvez lire notre article sur le coton biologique ! 🙂